Cyberstructures, les nouveaux défis de la culture numérique

294 pages – 28 €

Après avoir retracé en détail la genèse et l’évolution de l’informatique depuis ses origines, les auteurs de ce livre analysent les raisons des dysfonctionnements souvent constatés dans l’informatisation des organisations. Massivement promu comme un outil « intelligent » et merveilleux, l’ordinateur donne lieu à nombre de malentendus dans l’esprit de ses utilisateurs. Ceux-ci souvent abusés par un discours idéaliste, projettent sur cet outil d’un caractère très particulier des espoirs qui dépassent le cadre de ses aptitudes. Il en résulte immanquablement des déceptions et des dérives qui affectent les structures organisationnelles à travers les performances de leurs systèmes d’information.


Les auteurs ouvrent ensuite plusieurs pistes susceptibles de réduire les distorsions entre les objectifs assignés aux systèmes d’information et les méthodes utilisées pour les développer. L’un des plus grands défis de la société numérique, en effet, est d’arriver à contrer le ralentissement inéluctable de la réactivité des structures organisationnelles dont elle est constituée. Dans cette optique, il apparait souhaitable de développer des systèmes d’information adaptables, réservant une part de « spontané » aux procédures pérennes mises en place. Le livre s’achève sur une vision prospective de la société numérique et de ses limites.

Les auteurs de Cyberstructures

Jean-François Phelizon est directeur général adjoint de Saint-Gobain, diplômé HEC et docteur ès-sciences économiques.

Philippe Collier est journaliste, spécialisé dans l’innovation et les technologies de l’information et de la communication.

 

Ce contenu a été publié dans Collection CIGREF. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>